UN DOUBLE DÉFI

DÉFI SPORTIF 

MAIS AUSSI ET SURTOUT 

SOLIDAIRE

Pousser et tirer une joelette pendant 24 heures, c’est déjà un vrai défi ! Maintenir une moyenne de plus de 10 km/h tout au long de ces 24 heures ajoute de la difficulté. Pour le coureur, c’est d’autant plus compliqué qu’il ne peut utiliser ses bras, ceux-ci servant à maintenir et guider la joelette. 

Mais c’est au prix de ces efforts que notre objectif de parcourir 200 km sera atteint. 

DÉFI SPORTIF

DÉFI SOLIDAIRE

Incontestablement sportif, ce défi s’inscrit aussi dans une logique doublement solidaire ; solidarité entre les équipiers, solidarité envers le passager. C’est une aventure conçue par des sportifs au grand coeur, centrée sur l’enfant et le handicap. 

Nos passagers, les enfants, se relaieront à bord de la joelette. Nous avons souhaité qu’ils soient impliqués très tôt dans le projet. Pour la plupart d’entre-eux placés en soins actuellement dans des établissements berckois spécialisés, ils suivront, en fonction de leur handicap, des séances de préparation physique animées par leurs éducateurs. Ils prendront ainsi part à 100% à ce défi en équipe ! Le souhait est de réunir 10 enfants aux handicaps différents pour aussi mettre en avant tout type d’handicap. (Amputation, cancer pédiatrique, autisme, déficience mentale, moteur…). 

LAMES DE JOIE, HANDICAP ET JOELETTE

Si Lames de Joie s’engage à prêter gratuitement aux enfants amputés de l’une ou des deux jambes des lames de course en carbone pour leur permettre de pratiquer une activité sportive, l’Association propose aussi tout au long de l’année d’emmener en joelette les enfants handicapés sur toutes les courses trail se déroulant dans les Hauts de France. 

 


Nous souhaitons ainsi contribuer à faire évoluer le regard porté sur le handicap chez l’enfant, quelle qu’en soit la nature. 

Pour le défi des 24 heures, Pierre-Antoine Baele, ambassadeur Lames de Joie et Champion de France de Paratriathlon 2019 (équipé d’une lame de course) fera partie des coureurs.